(...une corde à linge tendue entre les plis du ciel pour y accrocher toutes sortes d'étoiles filant entre les pages...)

par Citlali, dessinatrice, glaneuse d'histoires en papier

23.8.17

Tiemperos

L'un de mes premiers livres s'appelait "les porteurs de nuages", et aujourd'hui encore je tire ce fil de coton, de "poudre d'eau" comme on dit là-bas entre les nuages et la montagne.
Au Mexique, bien sûr, où j'ai le plus contemplé ces moments, il y a des hommes qu'on appelle "tiemperos" et qui, dans la région du volcan Popocatepetl par exemple sont ceux qui savent ce qu'il faut faire pour faire venir la pluie, on les consulte pour les récoltes etc..
Depuis que je connais leur existence, leur rapport avec le temps, les saisons, le récit d'un monde tenu par la puissance de l'eau me passionne. D'où ce travail au long cours et ce livre qui commence à se raconter dans quelques premières gravures...
*
Uno de mis primeros libros se llamaba "Los cargadores de nubes" y me doy cuenta que he seguido jalando el mismo hilo hasta ahora, el que deshace las nubes en polvo de agua al rozar la montaña.
En Mexico, hay unos hombres a los que les dicen "tiemperos" (graniceros, quiapequis...) que depositan ofrendas para propiciar las lluvias y controlar el clima mediante conjuros y rituales. 
Desde que conoci su existencia, estuve dibujando, leyendo, investigando cada vez mas su relacion con el temporal, el relato de un mundo cuyo elemento central es el agua.
De ahi van saliendo unos primeros grabados para un libro que apenas se esta inventando...
 




23.7.17

Chuva !

Une journée entière de pluie * Dia entero de lluvia * chuva para todo o dia...

Et au milieu de ce déluge, une lecture dans les pages de "Rosinha minha canoa" de Jose Mauro de Vasconcelos d'un dialogue fantastique entre une goutte de pluie et une graine prête à germer...

Paula Duro, "memoria de las semillas"


Très inspirantes images de cette Argentine qui fait les pochettes du groupe "Chancha via circuito" entre autres. Il y a des tas d'idées à germer par ici, la pluie a fait du bon boulot *

6.6.17

Mon P'tit Gérard à l'Antiseiche

Venez faire un tour à l'Antiseiche les 10 et 11 juin, j'y animerai un atelier de collagraphie (gravure+ papier de soie) et autour de moi ça fourmillera d'ateliers (cyanotype, gravure, tampons...) et d'animations en tous genre (concert, spectacle, ciné..).
Plus d'infos ici:
http://www.monptitgerard.fr/


22.12.16

Juan Palomino, illustrateur

 Oui, l'illustrateur, pas l'acteur...
Je partage ici ma découverte de son univers graphique, très doué ce cher compatriote...
http://www.pencil-ilustradores.com/ilustrador.php?id=000000003T&lang=en


Allez jeter un oeil, c'est un monde à la fois merveilleux et familier où on se laisse aller à voyager...
Il y a plein de références à la culture Mexicaine, symboliquement c'est fort.

4.11.16

Rendez-vous le 4 décembre !

On remet ça avec le petit marché au coin du feu, tout près de Rennes, à Noyal Chatillon à l'Antiseiche *

19.8.16

mas hojas de amor...

 Quelques feuilles de plus pour le calendrier avec les gravures des talentueuses amies Clothilde Staes et Matild Gros.



5.8.16

Amor y tiempo....

En train de préparer "Un año de amor"  calendrier 2017, entièrement fait à la main avec les gravures d'une douzaine d'artistes qui ont merveilleusement accepté de creuser avec leurs gouges une image pour chaque mois, faisant résonner à chaque fois une chanson mexicaine de celles qui parlent au coeur ...



Juliette Léveillé

Vous trouverez ici un petit accrochage d'images au fil de la fabrication....

Pierre Sauvage

Sophie Morille


26.4.16

"Mon p'tit Gérard !" Atelier à l'Antiseiche

Le 5 juin sera un nouveau rendez-vous pour couper et accrocher des couleurs à l'Antiseiche.

Ce sera un dimanche à la campagne pour en prendre plein les mirettes et s'essayer à diverses techniques...mais bien sûr mon p'tit Gérard !!



22.1.16

Picando

 Mini-typo et du coupe-coupe jusqu'à couvrir la table de flocons de papier






26.12.15

Tendez l'oreille et les yeux vers LE CHANT DE L'ARBRE

Un beau projet éditorial à découvrir... 
cet arbre est venu chanter dans ma boîte à lettres il n'y a pas si longtemps:
LE CHANT DE L'ARBRE
aux éditions L'AVANT-COURRIER
à retrouver dans les librairies

 

11.12.15

petit marché **

Loin des grandes agitations commerciales, rendez-vous mercredi 16 décembre à l'Antiseiche à partir de 15h pour un marché de Noël au coin du feu dans ce petit bistrot de campagne incontournable une fois qu'on l'a trouvé !!

Gravures, petits papiers, créations textiles....on déballe tout autour d'un verre pour vos mirettes et le plaisir de partager un moment ensemble.

Au plaisir de vous voir !

16.10.15

* gravures géantes *

A l'initiative du Marché noir, j'ai affûté mes gouges en vue d'attaquer une plaque d'1m/80cm...
Un peu de café et "tchic, tchic, tchic..." on y va... faut dire que je n'ai pas l'habitude d'un tel format!


C'était l'occasion de convoquer mes porteurs de nuages à gravir une nouvelle montagne...
premier essai d'impression



La plaque a été imprimée pendant le festival, dans la cour de l'école des Beaux-Arts de Rennes et c'était... magique !! Merci à elles !

 Du coup, je reste sur mon élan pour creuser d'autres plaques, toujours montagneuses, mexicaines et très, très nuageuses... à suivre donc !

30.9.15

* CIELS *




Ce livre a été réalisé dans le cadre de la collection 3x3 où 3 auteurs réunis sous le même ciel échangent et fabriquent. 



Ici, à la linogrvure, Maina, aux collages, Mélanie Clénet et à la découpe fine, Citlali... 

On y présente une cueillette graphique de nos sensations et picotements célestes, étoiles et constellations grignotées, cousues ou tracées dans le papier...


Le livre a pris du temps pour se faire.
Il y a eu plein de directions, de réflexions et de tâtonnements, d'où le plaisir encore plus grand de pouvoir le présenter aujourd'hui.

Je me disais que parler du ciel c'est impossible, c'est comme parler de l'âme ou de la mort. C'est trop grand et trop évident pour en parler. Les images traduisent mieux les choses que les mots.

Quand on regarde le ciel trop longuement on a parfois une impression de flottement.
Ce qu'on voit au loin pourtant, ce sont des pierres, prises dans la lumière du temps.
Le ciel a cette magie de suspendre comme si de rien n'était ce qui est lourd.
C'est là la beauté de ce qu'on y voit flotter...
Comme disait Jean Cocteau, "Tout ce qui retombe est affreux !" 
Regarde au loin !


2.9.15

Black is back....

Le Marché Noir is back ... ce sera à Rennes au coeur de l'école des Beaux-Arts et dans plein d'autres lieux *
Je serai par là avec mes livres tout frais et tous mes papiers imprimés ou découpés!

Plus d'infos ici:
http://www.lemarchenoir.org/2015/